top of page

CHARMER LES TAUREAUX

Lorsque j’étais enfants, nous jouions parfois avec mes cousins à être un groupe de héros dotés de pouvoirs magiques autour desquels nous nous racontions tout un tas d’histoires. J’avais choisi le pouvoir de communiquer avec les animaux. Pourquoi ce choix ? Alors que j’avais juste un chat à la maison, que je vivais en ville, bien loin de la faune sauvage ou de nos compagnons domestiques. Pourquoi ce choix parmi tant d’autres qui pouvaient sembler bien plus intéressants ? Comme d’avoir le don de téléportation, de pouvoir lire dans les pensées, de voyager dans le temps, de pouvoir se transformer en n’importe quoi,…


La réponse semble remonter doucement des tréfonds de ma conscience… Car c'est comme si ce pouvoir se réveillait depuis que je « sonne ».


J’ai déjà évoqué les reliances possibles à l’invisible et aux Esprits animaux grâce aux sons, mais je n’ai jamais encore partagé mes expériences avec des animaux de chairs et d’os. Il faut dire qu’elles restent rares, vivant actuellement toujours en ville. Mais quand je me balade et que je croise en chemin l’un d’entre eux, j’aime chanter, sonner, parler pour eux ; ce qui me vient intuitivement. Ceux-ci semblent parfois totalement indifférents à mes mélopées et puis d‘autre fois, une magie opère.


Samedi dernier, il y avait ce groupe de taureaux dans un champ. Quatre jeunes et deux plus âgés. Je les ai d’abord vu de loin et j’ai commencé à chanter. Ils sont restés un bon moment à me regarder sans broncher. Et puis, tout d’un coup, ils se sont décidés à venir tout droit vers moi. Ils étaient assez impressionnants. En masse mais aussi en réputation… Bien sûr, j’étais protégée par les barbelés et je ne risquais en réalité pas grand-chose. Pourtant cette proximité physique a produit un effet très puissant sur moi. J’ai ressenti le besoin de m’allonger ventre au sol, comme pour leur signifier ma posture, humble et révérencieuse.


J’ai été frappée par leur beauté, puis par leur douceur, dans l’œil, dans la façon de s’approcher de moi, de me sentir ou me lécher la main. Et j’ai senti un lien profond, ancestral avec eux. J’étais porté par le désir de traverser la barrière et de passer ma main sur leur pelage, mais je n’ai pas osé. Point trop n’en faut…

Nous sommes restés longtemps ainsi, reliés par le regard, la main, le museau et les sons. Et en réalité, je crois que ce sont plutôt eux qui m’ont charmé que l’inverse ! Et qui sont venus me porter un message. Qui parle de reconnaissance de sa propre puissance, de sérénité, de lenteur, de stabilité, de gratitude et d’abondance. D’affirmation simple et totale de qui je suis.


J’ai eu l’idée de filmer cette rencontre et j’en ai fait un court montage. S’il est possible de partager un peu de cette magie ressentie…

Et vous, si vous pouviez posséder un pouvoir magique, lequel choisiriez-vous ? Que vous n’avez pas déjà…




19 vues0 commentaire

Comments


  • Instagram
  • Facebook
  • LinkedIn
bottom of page