top of page

A CONSOMMER AVEC MODERATION !


Lorsque je prépare un cours, il m’arrive d’aller chercher sur internet de quoi étoffer mon sujet. J’ai remarqué que les premières références générées par google nous amènent très souvent aux objectifs ou bienfaits de telle ou telle pratique. Comme si tout devait nous être utile. Moi-même, j’ai tendance à commencer par expliquer les bienfaits quand je parle du yoga du son ou des soins que je peux proposer.


Voilà ce que j’avais trouvé l’an dernier en faisant des recherches sur le silence. Il est vrai que le silence n’est pas notre spécialité en Occident. Il semble même tellement éloigné de notre quotidien que l’on peut trouver d’étonnantes recommandations sur internet :


« Il est nécessaire d’y aller par courtes périodes au début. Parfois, quelques minutes le matin et quelques autres le soir suffisent pour amadouer cet état. Puis, doucement, on augmente la fréquence ou la durée. Si nous nous imposons une heure de silence, nous ne tiendrons pas et nous affirmerons – à tort – que le silence n’est pas pour nous. Ce serait nous priver d’une multitude de bienfaits. »


« Le silence est la musique de l'âme » disait Swami Sivananda, maître spirituel hindou.


Je ne sais pas si nos âmes consultent google mais je serais curieuse de savoir ce qu'elles peuvent bien en penser !...

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Instagram
  • Facebook
  • LinkedIn
bottom of page